Littérature jeunesse

Tous les articles de la catégorie Littérature jeunesse

Millie Rose, Lili Chartrand

Publié août 17, 2016 par Andrée Marcotte

Millie-Rose

Quelle histoire originale! Millie Rose aimerait bien savoir à quoi sert la clé qu’elle a trouvée. Elle part donc à l’aventure dans le but ultime de trouver le propriétaire de la clé. Les illustrations sont magnifiques, un vrai baume pour les yeux! Après avoir cherché en vain, elle fait une découverte extraordinaire à la fin du récit. Elle trouve enfin l’origine de cette fameuse clé. Cet album plaira plus aux filles, mais je ne m’empêcherais pas de le lire dans une classe du 1er cycle.

Publicités

Bouh!, François Soutif

Publié août 17, 2016 par Andrée Marcotte

sans-titre

Cet album sans texte est un must absolu pour les enfants du préscolaire et de la 1re année. L’idée originale de l’auteur permet aux enseignants (ou aux parents!) de travailler l’anticipation. J’ai lu cet album à des élèves de 1re année et ils étaient complètement ravis. Ils réagissent énormément à l’action qui se déroule sans le moindre dialogue. Il serait bien de lire les trois petits cochons au préalable afin de dresser les caractéristiques de chacun des cochons du fameux conte. Les enfants pourraient ensuite mieux les reconnaitre dans Bouh! Je vous conseille fortement la version rigide (un peu plus dispendieuse) si vous voulez lire cet album devant une classe. Pour offrir à un enfant, la version souple (et de moindre taille) fera très bien l’affaire en plus de couter autour de 10$ seulement. À lire!

Ni vu ni connu, Michaël Escoffier

Publié août 17, 2016 par Andrée Marcotte

couv240

Un bijou d’album qui nous en met plein la vue! Très drôle et inattendu, ce superbe livre nous propose une aventure des plus rocambolesques. Les enfants adoreront cette histoire où un caméléon a le culot de s’essuyer les fesses avec des bobettes qui ne lui appartiennent pas! La fin est totalement renversante, on rit un bon coup! À lire absolument, cet album s’adresse aux élèves du 1er cycle du primaire. Garçons et filles adoreront!

Le fantôme d’Anya, Vera Brosgol

Publié octobre 19, 2015 par Andrée Marcotte

1250726-gf

Un véritable chef-d’oeuvre! Autant pour la trame narrative que pour les illustrations. Une histoire touchante et à la fois captivante. Anya rencontre un fantôme qui veut devenir son amie. Leur relation se tisse et tout à coup, leur univers bascule. Le lecteur est complètement mystifié jusqu’à la toute fin. À lire absolument ou à offrir en cadeau. Pour le 3e cycle du primaire ou le 1er cycle du secondaire.

La vie, la mort, l’amour, Ava Dellaira

Publié août 4, 2015 par Andrée Marcotte

Ouf! Roman jeunesse bouleversant sur la vie, la mort et l’amour. Un point de vue bien plus lumineux que sombre… Et que dire de l’idée géniale de l’auteure! Écrire aux disparus et leur confier nos secrets et angoisses par le biais de lettres. Si vous connaissez des ados fans de Kurt Cobain, Amy Winehouse, Jim Morrisson, River Phoenix, Judy Garland, Janis Joplin et autres, il leur faut ce roman! Peut-être un peu plus fille que gars. La fin est renversante…

 

sans-titre 2

Le seul et unique Ivan, Katherine Applegate

Publié avril 8, 2015 par Andrée Marcotte

sans-titre

Le premier roman depuis belle lurette qui me fait penser au Petit Prince ou encore au roman Le passeur de Lois Lowry. Philosophique et touchant, ce petit bijou recèle une histoire qui m’a touchée droit au cœur. Beaucoup de parallèles à faire avec la «vraie vie»… Je le conseille aux ados de 12 à 14 ans. Belle œuvre pour réfléchir en groupe dans le cadre d’un cercle de lecture!

Le monde totalement à l’envers de Fanny, Richard petit

Publié mars 12, 2015 par Andrée Marcotte

sans-titre

Ce petit bijou vaut grandement le détour! On sent que les éditeurs s’adaptent de mieux en mieux aux besoins des enfants qui veulent lire des «grosses briques» même s’ils éprouvent certaines difficultés en lecture. C’est le cas avec ce roman plutôt volumineux qui contient un récit écrit en lettres géantes, encore plus immenses que les caractères des Oui-Oui à l’époque. Il ne faut pas négliger la fierté qu’un élève éprouve à déambuler avec un roman «pour les grands», sans toutefois à l’inverse lui proposer des livres mal calibrés qui risquent de le décourager. De plus, la typologie est coquette, images et graphiques sont au rendez-vous. Tout à fait adapté pour les élèves du 1er cycle débutants ou du 2e cycle intermédiaires ou en difficulté. Plaira vraiment plus aux filles.